Suivi du Marché Indien : Baisse des Emplois Créés dans le Secteur Informatique, le Secteur Immobilier en Tête parmi les Marchés Emergents

Posted on by

Écrit par : Dezan Shira & Associates

Traduit par : Linh Tran Huy

La NASSCOM prévoit une diminution dans la création d’emplois de l’informatique

Tel un signe de la période difficile que vit actuellement le secteur informatique de l’Inde, l’Association Nationale des Sociétés de Logiciels et de Services (National Association of Software and Service Companies, NASSCOM) prévoit une baisse importante des nouveaux emplois créés au cours de l’exercice financier actuel qui se terminera le 31 mars 2018. Selon les estimations de la NASSCOM, le secteur IT créera 20 à 38 pour cent de nouveaux emplois de moins au cours de l’exercice financier (EF) 2017-18 par rapport à l’EF 2016-17.

En d’autres termes, le secteur créera potentiellement entre 130 000 et 150 000 nouveaux emplois au cours de l’exercice 2017-18, à la fois à travers les recrutements généraux et sur campus universitaires. Les emplois générés au cours de l’exercice précédent se sont chiffrés à 180 000, un contraste frappant avec les années 2000 où l’industrie battait son plein et créait 240 000 emplois par an.

Actuellement, le secteur informatique de l’Inde est confronté à plusieurs défis structurels, tels que l’automatisation, la suppression d’emplois, les besoins conséquents de reconversion professionnelle, l’évolution des exigences numériques des clients et les règles protectionnistes en matière d’embauche dans les pays de l’Occident, ce qui a réduit considérablement la croissance des emplois en Inde tout en augmentant les coûts globaux d’exploitation à court terme.

L’Inde à la tête des marchés émergents avec son boom du secteur immobilier

Le secteur immobilier de l’Inde semble avoir convaincu les investisseurs étrangers. L’année 2017 a enregistré le plus d’entrées dans le secteur, soit un montant de 2,49 milliards de dollars US (160 milliards de Rs) au cours des six premiers mois, ce qui n’a jamais été observé au cours de la même période des années précédentes. De plus, les investissements étrangers ont bondi de 3,2 milliards de dollars US en 2011-13 à 7,6 milliards de dollars US en 2014-16, soit une augmentation alarmante de 137%. Dans ce domaine, la performance de l’Inde est la meilleure parmi les marchés émergents du monde.

Les facteurs responsables de cette dynamique manifeste dans le secteur immobilier du pays pourraient comprendre les politiques ciblées du gouvernement en matière d’infrastructures, les réformes réglementaires, la stabilité économique et politique et la libéralisation des règles relatives aux IDE. Ces améliorations ont façonné de manière positive les sentiments des investisseurs.

Les experts de l’industrie soulignent l’introduction de la Taxe sur les Produits et Services, la Loi sur l’Immobilier (Règlements et Développement), les fonds de placements immobiliers, la Loi sur la Réforme de la Transaction Benami (interdiction) et l’accent mis par le gouvernement sur des logements abordables (Logement pour Tous) a entraîné une plus grande transparence et consolidation du secteur au cours des deux dernières années.

Le commerce de détail dans le domaine de la mode enregistre des ventes en baisse

Les ventes liées à la mode ont certainement pris un coup ce mois-ci en Inde. Malgré des réductions impressionnantes, les magasins n’ont guère attiré de clients.

Bien que le déploiement de la GST à partir du 1er juillet ait entraîné des périodes de soldes pour certains segments du détail précédent la période de ventes traditionnelle de juillet-août, les acheteurs expérimentés étaient également désireux d’avancer leurs achats à avant le 1er juillet. Par exemple, en vertu du régime de la GST, l’incidence fiscale est passée de 5 pour cent à 12 pour cent sur les vêtements de marque coûtant plus que 16 dollars US (1000 Rs).
En ce moment, les marques de mode proposent des remises de 40 à 50 pour cent et déclarent qu’aucune augmentation de prix immédiate ne sera mise en œuvre après la GST.

Depuis la démonétisation de novembre dernier, l’Inde a assisté aux saisons de vente incroyablement étendues sur toutes les plateformes, qu’il s’agisse du commerce traditionnel ou de l’e-commerce, ce qui témoigne d’un certain stress dans le secteur.

 

A Propos de Nous

Asia Briefing Ltd. est une filiale de Dezan Shira & Associates. Dezan Shira est un cabinet spécialisé dans l’investissement direct à l’étranger, fournissant à travers l’Asie des services de conseil juridique, fiscal et opérationnel, ainsi que des solutions en comptabilité, audit, et ressources humaines.

Vous pouvez nous contacter à india@dezshira.com ou télécharger notre brochure ici.

Restez informés des dernières nouvelles concernant les investissements et le milieu des affaires en Asie en souscrivant à notre newsletter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Dezan Shira & Associates

Meet the firm behind our content. Dezan Shira & Associates have been servicing foreign investors in China, India and the ASEAN region since 1992. Click here to visit their professional services website and discover how they can help your business succeed in Asia.

News via PR Newswire

Never Miss an Update

Subscribe to gain even better insights into doing business throughout the India. Subscribing also lets you to take full advantage of all our website features including customizable searches, favorites, wish lists and gift functions and access to otherwise restricted content.

Scroll to top