L’Inde assouplit les règles relatives au e-visa d’affaires

Posted by Reading Time: 2 minutes

Écrit par : Dezan Shira & Associates

Traduit par : Fatma Gueye Dione

Dans le but de permettre une arrivée plus rapide et plus pratique des étrangers en visite d’affaires en Inde, le gouvernement indien a assoupli les normes en matière de visas électroniques (e-visa).

Les ressortissants étrangers peuvent désormais obtenir un e-visa d’affaires pour un an avec plusieurs entrées en fonction du nombre de jours de visite et des exigences d’enregistrement. Auparavant, le visa ne permettait aux expatriés que deux entrées pour une période de 60 jours.

L’Inde a supprimé le nombre maximal de fois qu’un étranger peut demander un visa électronique au cours d’une année civile et a élargi le champ d’application du visa pour inclure un traitement médical. Conformément aux nouvelles règles, les personnes qui tombent malades au cours de leur visite en Inde n’ont pas besoin de demander un visa médical séparé ni de convertir leur visa électronique professionnel en visa médical afin de bénéficier d’un traitement.

La notification du Ministère de l’intérieur stipule également que les ressortissants de tous les pays pouvant prétendre à un visa électronique peuvent se rendre en Inde avec un visa électronique professionnel pendant une période continue de 180 jours par visite.

Si le séjour dure moins de 180 jours, il n’est pas nécessaire que les étrangers s’inscrivent auprès du responsable régional de l’enregistrement des étrangers (FRRO) ou du Bureau d’enregistrement des étrangers (FRO) en Inde.

En outre, le gouvernement indien a élargi la liste des aéroports autorisant les détenteurs de visas électroniques à entrer en Inde pour inclure Port Blair à Andaman and Nicobar Island et Bhubaneshwar à Odisha.

Delhi, Mumbai, Chennai, Calcutta, Bangalore, Hyderabad, Ahmedabad, Varanasi, Cochin, Mangalore, Pune, Bagdogra, Guwahati et Vishakhapatnam font partie des autres grandes villes depuis lesquelles les détenteurs d’un visa électronique peuvent entrer en Inde.

Les candidats doivent noter que le visa électronique ne permet pas d’entrer dans certaines zones restreintes, telles que l’Arunachal Pradesh dans le nord-est de l’Inde. Pour visiter ces zones, les étrangers doivent demander un permis d’aire protégée distincte ou un permis de ligne intérieure en fonction des besoins de la zone.

Le visa e-business est une autorisation de voyage électronique en ligne lancée dans le cadre du système indien de visas électroniques en 2014 et ouvert à 166 pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *